Presque tous les Européens manquent de vitamine D.

Les études scientifiques révèlent un déficit généralisé en vitamine D, surtout en hiver. Nos conseils pour ne pas en manquer.

vitamineD m_soleil-12

En France, selon l’étude national nutrition-santé de 2006-2007, 80 % des adultes présentent une insuffisance en vitamine D et 4,8 % un déficit sévère et ceci tout au long de l’année .

Cette épidémie est mondiale, elle toucherait 50 % de la population .

On doit s’en inquiéter car aujourd’hui nous connaissons beaucoup mieux le rôle de la vitamine D dans le maintien d’ une santé optimale un rôle qui comme nous le verrons va largement au-delà de l’homéostasie du calcium et de la santé osseuse.

On perçoit l’intérêt pour la vitamine D à travers le nombre de publications répertoriées sur PubMed, plus de 60000 à ce jour .

Rôles de la vitamine D .

  • Son rôle le plus connu est situé dans la santé osseuse mais il joue aussi un rôle important dans la santé cardio-vasculaire.
  • Rôle dans la fonction musculaire.
  • Rôle dans le métabolisme du glucose, une carence en vitamine D pourrait altérer l’insulinosécrétion et la sensibilité à l’insuline.
  • Rôle dans la prévention et le traitement du cancer.
  • Rôle dans la santé cérébrale dépression autisme Parkinson et schizophrénie
  • Rôle dans L’immunité.

Nos besoins quotidiens sont évalués à 75 UI de vitamine D3 par kilo de poids corporel soit 4500 UI pour une personne de 60 kg. Ces besoins ne dépassent pas 10000 UI par jour chez l’homme .

C’est l’exposition au soleil qui permet le mieux de se pourvoir en cette vitamine. Elle couvre en moyenne les deux tiers des besoins, le reste vous sera fourni par l’alimentation.

Les aliments les plus riches en vitamine D sont : l’huile de foie de morue, le hareng cru, le saumon, les sardines, les anchois, le thon.

La supplémentation est conseillée en prise quotidienne ;

Nous vous recommandons également d’effectuer un dosage biologique lors d’un bilan sanguin.

Supplémentation : www.therascience.com