Contrer une infection virale ou autre, de façon naturelle et efficace.

 Mise à jour du 09/03/20

L’actualité nous met au premier plan la nécessité de renforcer notre système immunitaire, la saison hivernale avec sa grippe saisonnière et bien sur l’épidémie de corona.virus. 

Tout est parti de Wuhan, qui a “bénéficié” en avant premiere, de la 5 G ! Ce nouveau réseau de “communication” déprime le système immunitaire, ainsi que la terrible pollution de l’air qui sévit sur Wuhan. Nous voyons içi l’importance de l’environnement dans l’expression de la maladie. 

Alors que la Chine semble contenir l’épidémie, la pandémie est à présent mondiale. 

Le plus grand danger qui nous menace, est la peur. Elle déprime notre immunité et peut nous faire prendre de mauvaises décisions.

Vous trouverez dans cet article une approche préventive et curative ; en espérant que seule la premiere suffise … mais pas de panique si vous “attrapez” le coronavirus, les conséquences semblent comparables à celles d’une grippe “sévère”, si votre état de santé est correct par ailleurs

Le site nutrition.fr nous apporte un complément d’information dans un article du 03/03/20, sur les différences entre grippe et Covid19.

Ce virus est inhabituel, “Fabriqué” par l’homme ? La géopolitique ne peut être oubliée, mais aussi notre responsabilité individuelle.

Enfin gardez à l’esprit, que même les virus ont leur utilité dans la nature …

 Alors prenez soin de vous et renforcez vos défenses naturelles ! C’est la priorité absolue.

coronavirus

Le coronavirus, un virus hors du commun.

Avec une alimentation vivante et peu de produits transformés :

  • Beaucoup de fruits (20%) et légumes (80%) bios et locaux le plus possible. Crudités à chaque repas, un fruit frais le matin. Les légumes cuits, à la vapeur de préférence, complètent.

  • Consommez des graines germées, ail, oignon, persil, aromates, Curcuma, gingembre, algues.

  • Consommez des Omega 3 avec des huiles végétales de qualité et bio : colza, lin, noix, chanvre, sans oublier l’huile d’olive ( oméga 9) ; des oléagineux (noix, amandes, etc.)

  • Mangez 2 à 3 fois par semaine, des poissons gras : sardines maquereaux, saumons (oméga3 EPA/DHA) ; des huîtres pour le zinc !

  • Consommez de la viande qualitative 2 à 3 fois par semaine, des œufs bios, ainsi que des protéines d’origine végétale, légumineuses (lentilles, haricots blancs, etc.) par exemple.

  • Buvez une eau de qualité, faiblement minéralisée, avec un pH proche de 7 (Rouscous, Montcalm, Volvic, eau d’Auvergne de la marque Carrefour, Fontaine à eau etc.)

  • Évitez les sucres rapides qui dépriment votre système immunitaire ; – 30 % pendant plusieurs heures après ingestion !

  • Prenez peu de produits laitiers, un par jour maximum, pas de lait.

Le cœur de notre immunité et de notre santé, ce sont nos intestins et notre flore intestinale, conditionnés par notre alimentation ! 

Je vous conseille également de vous supplémenter en Vitamine D ainsi qu’en Magnésium, essentiels pour le système immunitaire. Prenez Omega cœur si vous ne consommez pas suffisamment de poissons gras (2 fois par semaine mini). Si vous ne consommez pas assez de fruits et légumes : Multivitamines Physioxid

Compléments : Laboratoire HOLISTICA , on les trouve en officine. Tel : 04 42 95 17 17 , indiquez que vous téléphonez sur mes recommandations.

le jeûne

Pratiquez le jeûne intermittent et classique (hydrique de 5 à 7 jours) qui stimule considérablement le système immunitaire , je vous conseille ce programme : “Jeûner à la Maison” http://bit.ly/2rD0ovR . Vous trouverez des infos sur le jeûne dans ce groupe FB

.

Lutter contre le stress et la fatigue

Le stress déprime le système immunitaire.

Faites des exercices respiratoires, en particulier des respirations ventrales

Garder le contact avec la nature, faites de l’exercice physique.

Pratiquez la méditation, la cohérence cardiaque et l’EFT.

Veillez à la qualité de votre sommeil !

Evitez d’écouter les médias alarmistes !

.

En cas de syndrome infectieux suspect ou aigu 

Mettez-vous à la diète ou jeûner 2 à 3 jours, selon votre ressenti et prenez massivement de la vitamine C (elle fait l’objet d’essai clinique en chine sur coronavirus) : Environ 500 mg toutes les deux heures, vous arrêtez devant un phénomène diarrhéique .

 Baies de sirop noir (2) sous forme de sirop ; à prendre dès les premiers symptômes. Posologie : une cuillerée à soupe toutes les deux heures 5 à 6 fois par jour, durant tout l’épisode aigu, action anti-virale majeure.

Teinture mère d’échinacée pourpre (3) à prendre  dès les premiers symptômes aigus : 1 cuillère à café Toutes les deux heures, une dizaine de jours, pas plus.

Signalons la propolis qui a également une puissante action antiviral et anti-infectieuse ; mais aussi l‘argent colloidal, qu’on peut utiliser aussi bien en préventif que curatif (concentration de 15 PPm). Son utilisation est interdite en France à usage interne.

Tisane de thym en soutien du système respiratoire 

Il est important de ne pas casser la fièvre, qui est un mécanisme de défense naturel de l’organisme contre l’infection et les microbes. Il faut simplement l’écréter (la baisser) si elle devient trop pénible avec des antipyrétique classiques.

Hydratez vous correctement, buvez de l’eau.

Enfin vous pouvez compléter avec des inhalations traditionnelles à partir de plantes aromatiques entières : thym romarin origan par exemple : avec une serviette au-dessus d’un saladier en inhalant la vapeur chaude mais non brûlante, en soutien du système respiratoire.

Prenez le repos nécessaire et ne négligez pas votre convalescence.

Consultez un professionnel de santé compétent.

En cas de souffrance respiratoire aigue, appelez le 15.

Merci de partager cet article, il peut beaucoup aider. Commentez ci-dessous en donnant votre point de vue, vos informations ou vos questions !

 

(2) Des propriétés médicales reconnues et prouvées

(3) Doctissimo

Voir ci-dessous la vidéo

Patrice ALBERT

.

PS : En cliquant sur les publicités vous contribuez à m’encourager.




Christophe Bernard