La vitamine E a plusieurs rôles dont celui d’être un anti oxydant majeur.

vitamine e comme essentielle

 

  • La vitamine E piège les radicaux libres : c’est l’effet anti-oxydant.

Elle est, de plus, régénérée par une autre molécule anti-oxydante : la vitamine C.

  • Cet effet explique aussi l’action de la vitamine E dans la lutte contre le vieillissement, dans la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires.
  • Elle améliore la microcirculation de la peau, en application locale.
  • La vitamine E module les processus inflammatoires.
  • Indispensable dans le métabolisme des lipides.

Derrière le nom vitamine E se cachent des formes très différentes. Certaines sont bonnes, d’autres “mauvaises”, comme  dans certains compléments alimentaires …

 Sources alimentaires de vitamine E

De façon générale, les noix, les graines, les huiles végétales et, dans une moindre mesure, les légumes à feuilles vertes (laitue) sont de bonnes sources de vitamine E. Notez tout de même que les arachides et les pistaches contiennent moins de vitamine E que, par exemple, les amandes, les noisettes et les graines de tournesol, germe de blé, céréales complètes, huile de foie de morue. La vitamine E étant surtout présente dans les aliments gras.

 Le saviez vous ? Il existe 8 formes de vitamine E.

La vitamine E est un antioxydant puissant. Il sert à combattre le stress oxydatif produit par les, toutes ces agressions quotidiennes (pollution, alimentation, stress), qui accélèrent le vieillissement de votre organisme.

On trouve la vitamine E à l’état naturel dans notre alimentation.

La vitamine E comprend 2 familles de 4 membres :

  • Les tocophérols (alpha, bêta, gamma, delta)
  • Les tocotriénols (alpha, bêta, gamma, delta)

On dénombre donc 8 formes de vitamine E naturelle.

Les tocophérols sont présents dans l’huile vierge d’olive, huile de colza, amandes, noisettes, cacahuètes, épinards, avocats. Ils contiennent surtout du gamma-tocophérol. C’est pourquoi les meilleurs compléments sont riches en gamma-tocophérol.

Les tocotriénols sont surtout présents dans l’huile de palme. La rareté des tocotriénols fait qu’ils sont souvent oubliés des compléments de vitamine E.

Quelle est cette « mauvaise vitamine E » ?  L’enfer est dans les détails …

 Cette forme omniprésente est en réalité synthétique. C’est le dl-alpha-tocophérol. Son équivalent naturel s’appelle d-alpha-tocophérol.

Votre corps absorbe mieux la vitamine E naturelle que la synthétique. Avec la vitamine E naturelle, vous pouvez donc prendre des doses plus petites.

Conséquences d’une carence  en vitamine E :

La vitamine E est un antioxydant soluble dans la graisse . Elle va donc se concentrer dans les membranes de cellules et les protéines graisseuses (lipoprotéines), pour les protéger de la peroxydation de la graisse. La vitamine A et l’astaxanthine sont d’autres antioxydants solubles dans la graisse.

   1) Cholestérol qui ne fait plus son travail

Le cholestérol est une des graisses importantes de notre organisme. Il participe à la construction et la réparation des cellules de nos artères et de nos nerfs . Votre cerveau compte sur 25 % de votre cholestérol pour bien fonctionner !

    2)  problèmes nerveux à long-terme, dégâts sur la rétine.

    3) Maladies du cœur

Le cholestérol a aussi comme fonction de restaurer les vaisseaux sanguins. Cela pourrait expliquer pourquoi la vitamine E réduit le risque de maladies du cœur (Accident Vasculaire Cérébral et infarctus).

    4) Système immunitaire affaibli.

Elle donne un coup de fouet aux anticorps, problème. Associez-la à de la vitamine D pour plus d’efficacité.

  5)  Votre peau est plus belle avec la Vit E.

La vitamine E est aussi excellente en application sur la peau pour freiner le vieillissement cutané. Vous en trouverez en grande quantité dans l’huile végétale de germe de blé qui sera votre alliée naturelle.

Vous pouvez l’appliquer sur le visage, le buste et le dos des mains, seule, ou en mélange avec d’autres huiles telles que l’huile de jojoba ou l’huile de rose musquée.

Êtes-vous carencé  ?

Plusieurs études de grande ampleur en France ont montré qu’environ 40 % de la population n’a pas les 2/3 des Apports Nutritionnels Conseillés en vitamine E qui ne sont pourtant pas élevés : 20 UI par jour pour un adulte.

Heureusement, pour la plupart, ce n’est pas une vraie carence, mais un déficit – facile à combler.

Votre priorité l’alimentation : noix, huile d’olive, colza, épinards, avocats … huile de palme.

Rien ne sert de prendre un complément de vitamine E si vous n’êtes pas décidé à adapter votre alimentation avant tout ; la plupart contiennent du dl-alpha-tocophérol de synthèse nuisible.

Cela concerne la majorité des compléments de vitamine E, multivitamines, et autres produits enrichis en vitamine E …

La vitamine E est sensible à la lumière et à l’oxygène. Il est donc préférable de conserver les aliments riches en vitamine E à l’abri de la lumière .

C’est l’un des principaux nutriments qui agissent contre le vieillissement avec les Vitamines A et C et le Sélénium.

 

Sources :

lettres de juin 2016 de Néo-nutrition

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_e_ps

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/vitamine-e/quoi-sert-elle