Le déficit en magnésium a été sous-estimé !

Le déficit en magnésium concerne officiellement un Français sur trois, en réalité beaucoup plus, en cause les dosages peu fiables et des valeurs “normales” qui ne le sont pas.

Beaucoup de personnes ignore ce déficit, en cause les dosages peu fiables et peu représentatifs de la présence de magnésium dans le corps humain et des valeurs de référence pour définir un statut normal qui ne représente pas la réalité.                            

Une grande partie de la population manque de magnésium.

Rappelons l’impact du magnésium

Le manque est à l’origine de nombreux troubles neurologiques, musculo-squelettique, inflammatoire et serait impliqué dans l’ostéoporose, l’hypertension les maladies cardio-vasculaires et le diabète !

Lorsque les apports en magnésium sont plus élevés ou dans le cas d’une supplémentation, les résultats des études montrent une diminution du risque de maladies chroniques.
Le manque de magnésium même s’il n’est pas la cause directe des maladies chroniques, augmente l’inflammation chronique qui elle joue un rôle important dans le développement des maladies chroniques.
Selon une revue scientifique et médicale de référence “Advance in Nutrition” les valeurs de référence sont à revoir. Elles ont été établies à partir d’un échantillon représentatif de la population plutôt que sur des résultats cliniques, il y a plus de 40 ans.
La diminution considérable de magnésium dans les aliments et probablement une cause majeure du déficit chronique latent en magnésium expliquent les chercheurs.
L’étude Suvimax en France en 1987 montrait déjà un déficit de 75 % minimum de la population en magnésium.

Comment savoir si on manque de magnésium.

Les tests sériques habituelles ne sont pas fiables. Ils pourraient être complétés utilement avec une mesure de l’excrétion urinaire. Les niveaux sériques inférieurs à 0,82 min mol par litre et une excrétion urinaire en magnésium de 40 à 80 mg jour présente un déficit en magnésium.
Il y a aussi bien sûr de nombreux signes cliniques qui signent cette carence comme le battement des paupières ou des crampes.

tous carencés !

notre cœur, nos muscles, nos os sont impactés par le magnésium.

Quels facteurs influencent le manque de magnésium ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le manque de magnésium si vous avez une alimentation trop acide, vous risquez de vous trouver en situation de déficit en magnésium.
Si vous êtes stressé sachez que vous consommez plus de magnésium. Une grande libération d’adrénaline, hormone du stress, peut épuiser vos réserves en magnésium. La pollution favorise également les pertes. La pratique physique intense favorise la surutilisation du magnésium. Le manque de magnésium est plus fréquent chez les personnes âgées ainsi que chez les femmes.

Comment augmenter ses apports en magnésium.

Les apports conseillés en magnésium sont de 6 mg par kilo et par jour. Les aliments riches en magnésium sont les légumineuses, le chocolat noir, les noirs les oléagineux secs comme les noirs les céréales complètes les légumes à feuilles vertes foncées les fruits de mer. Vous pouvez également prendre un complément alimentaire. Attention, les chlorures de magnésium ne sont pas les formes les plus appropriées, pour combler une carence magnésienne. La forme de magnésium la mieux assimilée et la mieux tolérée par l’organisme : le bisglycinate.

noix riches en magnésium