La dépression, un mal endémique, qu’il faut identifier et combattre

La dépression et le burn-out sont devenus de véritables pandémies, c’est ce que nous apprend l’OMS. La France est le 3 eme pays au monde le plus touché, avec une consommation record de médicaments anti-dépresseurs, anxiolytiques, somnifères, etc..

Le travail, la famille, la gestion de notre emploi du temps, les soucis financiers, le toujours plus … sont les principales causes de tensions, de stress, de dépressions ; mais notre état d’esprit est encore plus important ! Et cela nous pouvons le changer !

Des solutions naturelles et efficaces comme l’EFT ou la nutri-thérapie existent.
La premiere difficulté pour la personne souffrante est de sortir du déni de sa situation ; et quand la situation devient ingérable, en cas de burn-out notamment, d’éviter de se précipiter sur les “pilules miracles” ! Bien sur dans les situations les plus aiguës, les médicaments trouvent ponctuellement leur utilité.

 

Depression
Vous êtes démotivé et fatigué, tendu, anxieux, irritable assailli par les problèmes, votre sommeil est perturbé…

N’attendez pas le dernier moment pour réagir, car lorsque vous serez épuisé vous aurez perdu le contrôle… ce sera le burn-out. Soyez à l’écoute de votre ressenti.

Je vous propose un programme de 8 séances !

Découvrez mon programme : 2 mois pour rebondir. 2 MPR

Bien négociée, bien soignée, la dépression un moment difficile de la vie, peut aussi etre une chance : pour découvrir vos vraies valeurs, votre authenticité, et les vivre ! C’est aussi le risque du suicide.

Comme l’alchimiste, vous transformerez le “plomb” de la dépression ou du burn-out en or d’une vie plus authentique, plus riche et plus harmonieuse.

La première étape de cette transformation consiste donc à faire le point sur vos ressources mentales et énergétiques et à mieux connaitre leurs supports biologiques qui en sont les témoins. 

Testez votre réseau de neuromédiateurs

 

Des milliards de messages circulent en permanence pour favoriser le sommeil l’entrain ou la bonne humeur. Les problèmes surviennent quand les connexions s’encrassent où que les neuromédiateurs viennent à manquer.

Une fois les carences et dysfonctions repérées, certaines mesures s’imposeront :

Il sera nécessaire d’ajuster ou de réformer votre alimentation. C’est souvent le point de départ des problèmes – carence des précurseurs de la dopamine par exemple – mais c’est aussi par là qu’on pourra en partie les résoudre. D’autres solutions sont aussi à envisager , ​avec​ l’aide de la micronutrition et des plantes​.

Pensez aussi à changer votre mode de vie pour commencer​, qu’il soit plus sain.              Le recours à l’utilisation de techniques comme l’EFT​, la sophrologie, la respiration ou encore les lois de l’hormèse, et d’autres… sont souvent indispensables en cas de dépression et très profitable dans la stratégie du rebond.

Je vous apprendrai comment agir directement sur les causes du stress avec des techniques spécifiques qui agissent d’abord au niveau mental et énergétique avant de retentir sur notre biologie. La “gestion du stress” est insuffisante.

Mais revenons à notre test, point de départ de toute notre action :

Savoir détecter une carence ou une difficulté dans l’un des principaux neuro-médiateurs, cochez les réponses affirmatives :

Test dopamine. Rôles de la Dopamine : le starter, l’énergie du matin, elle joue aussi un rôle dans la formation des idées, la créativité, la motivation.

  • Baisse de motivation depuis au moins 2 ans.
  • Difficulté pour vous concentrer inefficacité dans le travail.
  • Troubles de mémoire pour les petits détails récents.
  • Baisse de tonus fringale à 11h et 18h.
  • Fatigue matinale depuis plusieurs mois.

Si vous avez coché plus de 3 affirmations vous souffrez peut-être d’un déficit en dopamine.

Test noradrénaline :​ Son rôle : ​ ​Elle​ est impliquée dans la vigilance, l’attention et la mémoire. Importante dans tous les processus d’apprentissage. Elle est le moteur qui fait avancer.

  • Manque d’énergie la journée rhume persistant douleur.
  • Libido en baisse ou inexistante
  • Difficulté d’apprentissage.
  • Rejet du travail.
  • Désintérêt pour les sorties entre amis ou les loisirs créatifs.
  • Sentiment d’être mal-aimé déçu par son entourage.

Si vous avez coché plus de 3 cases vous souffrez peut-être d’un déficit en noradrénaline.

Test sérotonine : Rôle de contrôle, impliquée dans l’intolérance aux frustrations dans la gestion de l’humeur. Dérivé de la sérotonine​ ​la mélatonine agit sur le somm​eil​.

  • Impatience contrainte mal géré blagues mal supportés .
  • Migraine irritabilité en fin de journée.
  • Attirance pour les sucreries le chocolat vers 17h ou devant la télévision.
  • Difficulté d’endormissement.
  • Constipation de plus de 2 jours.
  • Comportements addictifs ( sport alcool tabac grignotage jeux..)

Si vous avez coché plus de 3 affirmations vous souffrez peut-être d’un déficit en serotonine.

Comment éviter les carences en neuromédiateurs :

 

Il faut bien sûr d’abord veiller à avoir une assez bonne capacité d’assimilation et penser au bon fonctionnement de ses intestins (et du foie).

De bons apports en précurseurs de la dopamine tyrosine et phénylalanine, seront assurés en consommant, le matin de préférence, avocat, banane, œufs, par exemple.

On peut envisager en complément alimentaire un apport de L-tyrosine 500 mg le matin. Il faut se garantir également un apport de bons cofacteurs que sont le magnésium le zinc (crustacés lentilles algues chocolat noir noix de cajou ) les vitamines du groupe B un bon apport d’oméga 3 EPA/DHA ( poisson gras sardines maquereau œufs ), d’Oméga 6 avec huile d’onagre et/ou de bourrache.

Nous devons consommer aussi des aliments riches en tryptophane précurseurs de la sérotonine : volaille, laitue, graines de courge, parmesan, soja.

Ces apports permettent de nourrir les membranes cellulaires gage du bon passage des informations nerveuses (oméga3) et d’apporter les précurseurs de tous les médiateurs nerveux (tyrosine, tryptophane) pour que nos cellules puissent les synthétiser (fabriquer).

Certaines plantes peuvent vous aider à combler un déficit en neuromédiateurs et ainsi soutenir votre motivation, vos capacités d’apprentissage, votre bien-être.

Nous pouvons citer le ginseng en cas de fatigue physique et psychique. La rhodiole qui agit aussi bien sur le déficit en dopamine que sérotonine​, une excellente plante adaptogène​.

Le millepertuis en cas de dépression. ​(​il est incompatible avec certains médicaments.​)​     Le Kudzu cas d’addiction. (déconseillé en cas de cancer hormono-dépendant).

Je vous accompagne dans cette démarche, et progressivement vous assurez votre autonomie .

JE VOUS PROPOSE UN PROTOCOLE NOVATEUR ET INÉDIT, COMPLET, AGISSANT SUR LES CAUSES MENTALES ET ENDOGÈNES DU STRESS, DE LA DÉPRESSION.

 

 

Patrice ALBERT 06 61 16 47 48 pour RDV.