Aigreurs d’estomac, remontées acides, quelle réponse naturelle ?

Vous pouvez etre soulagés durablement et efficacement par des méthodes naturelles, validées par la science. Ces aigreurs suite à un repas trop copieux et indigeste ou RGO (reflux gastro-œsophagien), sont un problème de santé majeur qui gâche la qualité de vie de nombreux français. 30% seraient touchés environ.

La réponse conventionnelle …

Plusieurs médicaments nous sont proposés pour répondre à ces maux. Les pansements anti-acides à visée locale avec des produits tel que ma.alox, soulagent temporairement les symptômes en tamponnant l’acidité. Mais il contrarie le processus digestif et apporte des substances néfastes comme de l’aluminium, neurotoxique. D’autres médicaments cherchent à bloquer la production d’acide, les plus répandus sont les inhibiteurs de la pompe à protons IPP qui bloquent directement la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac, indispensable à la digestion des protéines. C’est anti-physiologique et contrarient l’ensemble du processus digestif et d’absorption (si prise prolongée : risques de carence en Vit b12, fer, magnésium…)

Tous ces produits ont de sérieux effets secondaires Il est préférable de vous orienter vers des solutions naturelles. Elles soulagent efficacement et durablement en agissant aussi sur les causes.

Petite présentation en vidéo du RGO


Des solutions naturelles …

Les tisanes : bio ou cueillies par vos soins, indispensable

Il existe de nombreuses tisanes qui ont une action apaisante. Comme la tisane de camomille, de cumin, de mélisse, de menthe, de réglisse.

Les jus de légumes et de fruits – bios – quantité limité (1 à 2 verres/j maxi)

Vous pouvez également lutter contre l’acidité – c’est le reflux qui est en cause – avec des jus de légume et fruits. On peut recommander les jus de carotte, épinard, banane, papaye. Prendre toujours une plus faible quantité de fruits (30% maxi). Buvez lentement votre mélange par petites gorgées, que vous gardez quelques instant en bouche.

L’utilisation d’un extracteur de jus est indispensable, afin de profiter pleinement de tous les nutriments contenus dans les fibres et de diminuer le travail digestif. .( H.Koenig GSX22 ) Le jus d’herbe d’orge en poudre peut constituer une alternative pratique et rapide.

La consommation de jus ne doit jamais se substituer à la consommation de fruits et de légumes entiers, crus et cuits, en prenant soin de bien mastiquer. Les fibres sont indispensables pour nos intestins.

.

Enfin si vous faites le choix de garder vos IPP, il est indispensable de les associer à la prise de Coenzyme Q10, pour limiter l’atteinte des mitochondries qui produisent l’énergie de nos cellules . Dans certains cas, ce médicament pris sur une courte période, peut avoir un intérêt thérapeutique. Mais sachez qu’au delà de quelques semaines, vous vous exposez au rebond du symptôme (aigreur ou reflux), par son simple arrêt ! Sans parler des effets secondaires …

l’arrêt des IPP n’est pas facile ! Conseils pour se libérer de leur emprise.

Les symptômes gagnent souvent en intensité pendant quelque temps avant que la situation ne revienne à la normale. Pour l’atténuer, il convient de réduire progressivement les doses (avec l’accord de votre médecin si possible). D’autres traitements, qui n’ont pas les mêmes effets indésirables que les IPP, peuvent aussi être utilisés ponctuellement : les anti-H2 (antihistaminiques), ainsi que l’argile verte en guise de pansement gastrique.

Cette acidité – normale dans l’estomac – et ces douleurs sont en rapport avec votre hygiène alimentaire, de vie, la prise de certains médicaments (anti-inflammatoires …) et le stress ne l’oubliez pas …

Agissez sur les causes, et pas seulement sur les symptômes !

Pour ne pas être gêné la nuit ou moins, ne vous couchez pas immédiatement après le repas, espacez votre coucher de 2 heures et faites une promenade détendue. Ne faites pas de repas copieux le soir. Dans le lit, relevez légèrement votre buste ou mieux le haut de votre lit de 10 cm environ.

Mangez dans le calme, en prenant le temps de bien mastiquer. Cette simple habitude est magique et influence favorablement toute votre santé. Elle permet d’augmenter votre espérance de vie en bonne santé ! On a du mal à y croire …

C’est simple, mais difficile à appliquer !

Diminuez votre stress et son impact physiologique en pratiquant des techniques comme l’EFT ou la Sophrologie, apprenez à vous détendre et à bien respirer.

On ne peut finir cet article sans parler de la symbolique du symptôme. Du fait de son rôle mécanique important dans le malaxage des aliments. L’estomac qui nous fait souffrir peux aussi signifier que nous avons tendance à ruminer à ressasser les choses de façon excessive, l’acidité gastrique peut alors nous dire d’arrêter, c’est une simple éventualité. Il s’agit avant tout, de vous sensibiliser au langage du corps, un levier puissant de guérison, si nous voulons bien écouter …